Perception des sons non-musicaux et émotions - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2021

Perception des sons non-musicaux et émotions

Résumé

In the field of improving well-being, a new practice is taking shape : prolonged and/or repetitive listening to non-musical sounds from everyday life. Platforms such as Youtube offer a plethora of so-called healing videos that broadcast sounds of rain, fire, but also of hair brushing or paper rubbing. Reading the comments underneath these videos, it appears that these sounds are not felt in the same way by everyone. A sound that annoys one person can also relieves another. Based on this observation, we plan to study the relationship between the perception of everyday sounds and its influence on the body and states of mind of the listener. We will also be interested in sounds as access to emotions in order to study the different types of sensitivities. The method used is in line with semiopragmatics and psychology. Individual semi-directive sound interviews, alternating listening and verbalisations, will be analysed. At the same time, this same sound system will be available on the Internet, which will allow a qualitative approach to be compared with a quantitative one. The potential results of this research would allow a deepening of the knowledge of the constructions of meaning through sound perception, in listening situations. In the long term, this thesis project could make it possible to propose the sound perception of everyday sounds as a mental accompaniment for people experiencing difficulties in accessing and processing their emotions.
Dans le domaine de l’amélioration du bien-être, une nouvelle pratique prend forme : l’écoute prolongée et/ou répétitive de sons non-musicaux issus du quotidien. Les plateformes comme Youtube proposent pléthores de vidéos dites apaisantes qui diffusent des sons de pluie, de feu de cheminée, mais également de brossage de cheveux ou de frottement de papier. À la lecture des commentaires sous ces vidéos, il apparaît que ces sons ne sont pas ressentis de la même manière par tous. Un son qui agace une personne peut également en apaiser une autre. À partir de cette observation, nous souhaitons étudier la relation entre la perception des sons du quotidien et son influence sur les états de corps et d’esprit du sujet-écoutant. Nous nous intéresserons également aux sons en tant qu’accès aux émotions afin d’étudier les différents types de sensibilités. La méthode utilisée s’inscrit dans le courant de la sémiopragmatique et de la psychologie. Des entretiens sonores individuels semi-directifs, alternant écoutes et verbalisations, seront analysés. En parallèle, ce même dispositif sonore sera consultable sur Internet, ce qui permettra de confronter une approche qualitative à une approche quantitative. Les résultats potentiels de cette recherche devraient permettre un approfondissement de la connaissance des constructions de sens par la perception sonore, en situation d’écoute. À terme, ce projet de thèse pourrait permettre de proposer la perception sonore de certains sons non-musicaux comme accompagnement mental aux personnes rencontrant des difficultés quant à l’accès et au traitement de leurs émotions.
Fichier principal
Vignette du fichier
JT2020_Clemence_Guillaume_VF.pdf (641.23 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03270496 , version 1 (12-07-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03270496 , version 1

Citer

Clemence Guillaume, Gérard Chandes. Perception des sons non-musicaux et émotions. Perceptions (Journées thématiques de l'Ecole doctorale SLPCE Sciences du Langage, Psychologie, Cognition, Education (SLPCE)), Pr Didier Tsala-Effa, Sep 2020, Limoges, France. ⟨hal-03270496⟩
59 Consultations
206 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More