L'école bordelaise de paysage, (1860-1914) - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2009

L'école bordelaise de paysage, (1860-1914)

Résumé

Le retour de René Princeteau (1843-1914) dans le Libournais à partir de 1883 marque le début de ses grandes compositions célébrant la vie rurale. Le peintre quitte Paris en plein succès pour se réfugier dans sa propriété de Pontus à Fronsac où il va devenir durant l observateur attentif et passionné du monde rural, rythmé par les saisons et les travaux des champs. À travers ses oeuvres, Princeteau glorifie la campagne, exalte la fécondité, la richesse de la terre et le labeur des hommes. Le peintre suggère les odeurs, les reflets des sols retournés, l âpreté du travail aux champs, la morsure des vents d automne, la froideur de l hiver. Les derniers paysages, nés vers le déclin désenchanté de sa vie, expriment la totale indépendance picturale dans laquelle Princeteau, isolé dans son monde silencieux, se réfugie. Il renouvelle les éléments morphologiques du paysage et les associe dans des combinaisons inédites, exprimant son sens de la lumière et des atmosphères, leur prêtant une signification symbolique en rapport avec ses états d âme. Le peintre restera exigeant jusqu à la fin de sa vie. Ses tableaux sont en effet beaucoup plus qu une transcription simpliste de la réalité. Ce livre est le cinquième volet de la série consacrée à l oeuvre de Princeteau.

Domaines

Histoire
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00730987 , version 1 (11-09-2012)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00730987 , version 1

Citer

Jean-Roger Soubiran. L'école bordelaise de paysage, (1860-1914). M. Stahl. Princeteau, paysages et vie rurale, Festin, pp.216-230, 2009, 978-2915262933. ⟨hal-00730987⟩
103 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More