Un essai contrôle versus placebo du rituximab dans la polyneuropathie associée a` une IGM monoclonale avec activité anti-Mag. - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Poster De Conférence Année : 2011

Un essai contrôle versus placebo du rituximab dans la polyneuropathie associée a` une IGM monoclonale avec activité anti-Mag.

Résumé

Introduction.– Il n’existe aujourd’hui aucun traitement de référence dans la polyneuropathie sensitive ataxiante chronique associée à une gammapathie monoclonale IgM avec activité anti-Mag (Lunn et Nobile-Orazio, 2007).Objectifs.– Conduire un essai randomisé contrôlé en double insu avec le Rituximab versus placebo dans la polyneuropathie démyélinisante chronique associée à une gammapathie monoclonale IgM avec activite´ anti-Mag.Me´thodes.– Tous les patients ont été inclus avec les critères de polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique du Guideline EFNS/PNS, une activité anti-Mag supérieure à 1500 BTU, un INCAT sensory score (ISS) > à 4, et un VAS pain score > 4 ou un score d’ataxie > 2. Le Rituximab a été donné à la dose de 375 mg/m2 au cours de quatre perfusions hebdomadaires consécutives. Le critère primaire était une améliorationd’au moins 20 % de l’ISS dans le groupe Rituximab par rapport au groupe placebo à un an.Re´sultats.– Cinquante-quatre patients ont été randomisés entre mars 2006 et novembre 2008, dont quarante huit (21 dans le groupe Rituximab et 27 dans le groupe placebo) étaient éligibles pour l’analyse finale. Il n’y avait aucunedifférerence significative pour l’ISS à un an par rapport à l’inclusion dans les deux groupes. Le nombre de patients a améliorés de plus de 4 points sur le score ISS était légèrement Discussion.– Sur le critère primaire retenu (INCAT sensory score) l’essai RIMAG n’a pas montré de différence significative à un an entre le groupe Rituximab et le groupe placebo. En revanche, les scores fonctionnels et douloureux ont été franchementaméliorés dans le groupe Rituximab. La question posée est donc celle de la pertinence du critère primaire qui est un score purement déficitaire.Conclusion.– L’essai Rimag n’a pas montré d'amélioration significative par le Rituximab de la polyneuropathie associée à une IgM onoclonaleavecactivite´ anti-Mag.Desessaiscomplémentaires sont nécessaires avec cet immunomodulateur.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01085521 , version 1 (21-11-2014)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01085521 , version 1

Citer

J.M Leger, K. Viala, A. Nicolas, A. Creange, Jean-Michel Vallat, et al.. Un essai contrôle versus placebo du rituximab dans la polyneuropathie associée a` une IGM monoclonale avec activité anti-Mag.. Journées de Neurologie de Langue Française, Mar 2011, Paris, France. Revue Neurologique, 167, pp.A188-189. ⟨hal-01085521⟩
243 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More