Toxoplasme et toxoplasmose - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2012

Toxoplasme et toxoplasmose

Résumé

La toxoplasmose est une infection parasitaire cosmopolite intéressant entre le tiers et le quart de la population mondiale. Les sources de contamination multiples (viande, eau, terre, légumes) expliquent l'acquisition souvent précoce de l'infection au cours de la vie. L'infection acquise est le plus souvent bénigne, asymptomatique ou à l'origine de lymphadénopathies. La toxoplasmose congénitale acquise après infection maternelle en cours de grossesse concerne environ 300 enfants chaque année en France. À la naissance, plus de 80 % d'entre eux n'ont pas de signes cliniques, mais un quart va développer des rétinochoroïdites. Les formes graves de toxoplasmose congénitale, neuro-oculaires ou disséminées, sont rares en France. Les atteintes oculaires, qu'elles soient acquises ou congénitales, sont plus sévères et plus précoces dans d'autres pays, notamment en Amérique du Sud, en lien avec des souches plus virulentes. En l'absence fréquente de signes cliniques, le diagnostic de la toxoplasmose congénitale repose sur des examens biologiques faits dans des laboratoires spécialisés. Chez un enfant né d'une mère ayant fait une séroconversion en cours de grossesse, seule la disparition complète des immunoglobulines G (IgG), anticorps antitoxoplasmiques, permet de récuser le diagnostic de toxoplasmose congénitale. L'attitude actuelle consiste à traiter le nouveau-né pendant toute la première année de sa vie avec une association de sulfadiazine-pyriméthamine ou de sulfadoxine-pyriméthamine. Ce traitement n'est pas dénué de toxicité et son efficacité n'a pas été démontrée. Des lésions oculaires peuvent apparaître ou récidiver sous traitement. La prévention de la toxoplasmose congénitale basée sur des conseils d'hygiène à délivrer aux femmes enceintes séronégatives reste donc essentielle.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01110194 , version 1 (27-01-2015)

Identifiants

Citer

Marie-Laure Dardé, F. Peyron. Toxoplasme et toxoplasmose. EMC Pédiatrie Maladies Infectieuses, 7 (4), 2012, ⟨10.1016/S1637-5017(12)52277-5⟩. ⟨hal-01110194⟩
767 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More