La configuration de l’espace sensible dans le roman La reine de l’oubli de Lamia Berrada –Berca - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2021

La configuration de l’espace sensible dans le roman La reine de l’oubli de Lamia Berrada –Berca

Résumé

Our reflection focuses on the configuration of sensitive space in the novel La Reine de l'Oubli (La Cheminante, 2012) by the Franco-Moroccan writer Lamia Berrada-Berca. More particularly, we will focus on the way in which the central character of this novel perceives his space as intimately experienced and on the figurations through which he shows it. The text reflects the sensitive experience of a singular character. According to Lamia Berrada-Berca, this is a novel published in tribute to her mother, who suffered from Alzheimer's disease. Through an intimate story, she depicts a character in her daily struggle against the progressive deterioration of her memory. The story displays the efforts she makes, when she now lives only in her retirement home, to find herself, to recognize her present and to hang on the eruptive reminiscences of her past. It is about counting on the conditions of an interaction between a character and her sensitive environment: her place of life, the objects and traces of time that it's contains. As a result, there are so many revelators that allegorically configure the residual forms by which this character, affected by Alzheimer's disease, still manages to represent her universe.
Notre réflexion porte sur la configuration de l’espace sensible dans le roman La reine de l’oubli (La Cheminante, 2012) de l’écrivaine franco-marocaine Lamia Berrada-Berca. Plus particulièrement, nous nous arrêterons sur la manière dont le personnage central de ce roman perçoit son espace en tant qu’intimement vécu et sur les figurations au travers desquelles il le donne à voir. Le texte traduit l’expérience sensible d’un personnage singulier. Selon Lamia Berrada-Berca elle-même, il s’agit d’un roman publié en hommage à sa mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer. A travers un récit intime, elle met en scène un personnage dans sa lutte quotidienne contre la détérioration progressive de sa mémoire. Le récit témoigne des efforts qu’elle fournit, alors qu’elle ne vit plus que dans sa maison de retraite, pour se situer, reconnaitre son présent et pour s’accrocher aux réminiscences éruptives de son passé. Il s’agit de tabler sur les conditions d’une interaction entre un personnage avec son environnement sensible : son lieu de vie, les objets et les traces du temps qu’il renferme. Il en découle autant de révélateurs qui configurent, de manière allégorique, les formes résiduelles par lesquelles ce personnage, affecté par la maladie d’Alzheimer, parvient encore à représenter son univers.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article de MANALE Evaluation Hal.pdf (527.26 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03270491 , version 1 (12-07-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03270491 , version 1

Citer

Manale Lahmar. La configuration de l’espace sensible dans le roman La reine de l’oubli de Lamia Berrada –Berca. à compléter, Sep 2020, Limoges, France. ⟨hal-03270491⟩
84 Consultations
47 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More