Transition écologique et vision renouvelée de la communication au sein des mondes vivants - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2022

Transition écologique et vision renouvelée de la communication au sein des mondes vivants

Résumé

Les ouvrages, articles et conférences sur l'intelligence, la communication et les émotions animales et végétales sont de plus en plus nombreux. Les travaux scientifiques ou de vulgarisation scientifique, la littérature et la philosophie nous proposent une vision renouvelée des mondes animaux et végétaux. La question que nous nous sommes posée est la suivante : ces travaux présentent-ils des analogies régulatrices ou de véritables avancées scientifiques ? S'agit-il de rapprocher le monde animal et le monde végétal du nôtre et de favoriser ainsi une nécessaire empathie et prise de conscience en un temps où la nature subit les violences humaines ou peut-on reconnaître que ces compétences n'ont jamais été notre apanage ? Dans cette hypothèse, les prétentions de l'anthropocentrisme technocratique et symbolique sont remises en question. La biologisation du signe qui s'est récemment opérée dans certaines branches des sciences du langage conforte l'existence d'un fonds commun qui réunirait le vivant tant sur le plan cellulaire qu'expressif, en lui donnant les points d'ancrage d’une possible co-énonciation. Pour les philosophes français de l’écologie (Descola, Serres, Latour), il faut aussi repenser la relation nature/ culture et la relation sujet/objet. L’homme et la nature sont liés par leurs interactions et rétroactions. L’action de l’homme est partout présente mais la « puissance d’agir » - et de réagir- de la nature ne cesse de se manifester. En France, une nouvelle forme de critique littéraire, l’écopoétique, s’inspire de cette philosophie et montre que la littérature peut participer à la sensibilisation et à la réflexion environnementale et orienter elle aussi la transition écologique vers une vision écologique pérenne. Bibliographie : Barbieri (Marcello), Introduction to biosemiotics,Springer, 2007. Berque Augustin : Écoumène, introduction à l’étude des milieux humains. Paris, Belin, 2000. Canque (Bruno) et Bertrand (Denis), « sémiotique et biologie. Le vivant sur l’horizon du langage » dans Signata, Annales de sémiotique, 2011. Deguy Michel, L’envergure des comparses. Ecologie et poétique. Collection le Bel Aujourd’hui, Hermann éditeurs, Paris, 2017. Descola Philippe, Par delà nature et culture, Folio Essais, Gallimard, 2005. Emmeche (claus), Kull (Kalevi), Towards a semiotic biology. Life is the action of signs. Imperial college press, 2011. Fontanille, La sémiotique des mondes vivants. Du signe à l’interaction, de la téléologie à la structure. Actes sémiotiques, 2019 (en ligne) Imanishi Kinji, Le monde des êtres vivants. Une théorie écologique de l'évolution. Introduction de Pamela Asquith et postface de Baptiste Lanaspeze. Collection Domaine sauvage, éditions Wildproject, 2011. Latour (Bruno), Face à Gaïa. Huit conférences sur le nouveau régime climatique. Les empêcheurs de tourner en rond, La découverte, Paris, 2015. Pignier Nicole : « Entre sens du vivant et vie du sens », Colloque international « Construire le sens, Bâtir les sociétés », Université Norbert Zongo, 3-4 juin 2019 Serres Michel, Le contrat naturel, éditions Le Pommier, 2018 Varéla, Le cercle créateur, collection La couleur des idées, Seuil, 2017. Von Uexküll (Jakob),(traduit par Charles Martin- Freville et préface de Dominique Lestel), Milieu animal et milieu humain. Bibliothèque Rivages, 2010 Watsuji Testurô, Fudô, le milieu humain. Commentaire et traduction Augustion Berque, CNRS éditions,Paris, 2011.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04007339 , version 1 (28-02-2023)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

  • HAL Id : hal-04007339 , version 1

Citer

Mireille Mérigonde. Transition écologique et vision renouvelée de la communication au sein des mondes vivants. colloque de l’AFS : Transitions écologiques, numériques, sociales, anthropiques. Les sciences du sens à l’épreuve, 4-7 avril 2022, AFS - Université de Limoges, Apr 2022, Limoges (France), France. ⟨hal-04007339⟩
42 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More