Charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) à Cotonou (Bénin) : études originales sur l'épidémiologie, les connaissances, les expériences de la maladie et l'itinéraire thérapeutique des survivants d'AVC - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2012

Burden of stroke in Cotonou (Benin): original studies on the epidemiology, knowledge, experiences of the disease and therapeutic itinerary of stroke survivors

Charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) à Cotonou (Bénin) : études originales sur l'épidémiologie, les connaissances, les expériences de la maladie et l'itinéraire thérapeutique des survivants d'AVC

Marie-Joëlle Cossi
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 950059

Résumé

A series of three studies were conducted in an urban population of Cotonou (Benin) in order to collect relevant information of the epidemiology of stroke. The objective of the first study was to measure the prevalence of stroke, the objective of the second was to determine knowledge and perceptions of stroke and in the last study, the objective was to describe the experience and the therapeutic itinerary of stroke survivors. The studies was cross-sectional, prospective, descriptive and analytical and they helped achieved all the goals mentioned above. The prevalence study was conducted door-to-door, in a population of 15,155 individuals with a modified version of the WHO protocol for neurological disorders. The survey on the knowledge and perceptions of stroke was conducted on the previously mentioned population with a tool made from a review of the literature on the subject. The study on the experience of the disease was conducted with the EMIC on the population of 70 stroke survivors confirmed by the prevalence study. The prevalence of stroke was estimated at 4.6/1,000 and remains higher than the prevalence reported for the region. Stroke is not well known by the people of Cotonou. Fourteen percent (14.1%) know that the brain is the organ affected in case of stroke, 34.5% were aware that hypertension is a risk factor for stroke and 34.4% think that warning symptom of stroke is paralysis or hemiplegia. This result is not surprising when compared to other studies. The majority of these studies show a lack of awareness of stroke in populations of developed countries as well as in developing countries. Life after stroke is made of suffering among the survivors explained by disturbing physical and emotional symptoms. This observation made in all stroke survivors in general is exacerbated in the population of survivors of Cotonou, probably because of their youth, but also their lack of financial and moral resources to deal with the disease. The results of these studies reinforce ideas about the epidemic of cardiovascular disease announced in the coming decades. They must be the basis for the establishment of extensive research and action plan on stroke in Benin.
Une série de trois enquêtes a été menée en population urbaine à Cotonou (Bénin) afin de rechercher des éléments pertinents de l’épidémiologie des AVC. La première avait pour objectif de mesurer la prévalence des AVC, la deuxième devait permettre de déterminer les connaissances et perceptions de l'AVC et la dernière, aider à décrire l'expérience et l'itinéraire thérapeutique des survivants d'AVC. De type transversal, prospectif, descriptif et analytique, ces études ont permis d'atteindre l'ensemble des objectifs ci-dessus évoqués. L'étude de prévalence s'est effectuée porte-à-porte, sur une population de 15155 individus avec une version modifiée de l’outil de l’OMS sur les désordres neurologiques. Le sondage sur les connaissances et perceptions de l'AVC s’est effectué sur la population précédemment évoquée avec un outil réalisé à partir d’une revue de la littérature sur le sujet. L'enquête sur les expériences de la maladie s'est effectuée sur la population des 70 survivants d'AVC confirmés par l'étude de prévalence avec l’EMIC. La prévalence des AVC a été estimée à 4,6/1000 et demeure plus élevée que les prévalences de la région.Les connaissances de l'AVC ne sont pas bonnes dans la population de Cotonou. Quatorze pour cent (14,1 %) savent que le cerveau est l'organe touché en cas d'AVC ; 34,5 % sont au courant que l'hypertension est un facteur de risque d'AVC et 34,4 % pensent que le symptôme d'alerte de l'AVC est la paralysie ou l'hémiplégie. Ce résultat n'est pas surprenant comparativement aux autres études qui dans leur majorité, démontrent une méconnaissance de l'AVC dans les populations des pays développés ou de pays en développement. La vie post-AVC est faite de souffrance chez les survivants, état expliqué par des symptômes physiques et émotionnels dérangeants. Ce constat effectué chez tous les survivants d'AVC de manière générale est exacerbé dans la population de survivants de Cotonou, sans doute à cause de la jeunesse des sujets, mais aussi leur manque de ressources financières, morales face à la maladie. Ces études par leurs résultats renforcent la notion d’épidémie des maladies cardio-vasculaires, annoncée dans les prochaines décennies. Elles doivent servir de base pour la mise en place de recherches approfondies et de plan d’action sur les AVC au Bénin.
Fichier principal
Vignette du fichier
cossi-marie-joelle.pdf (4.51 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates et versions

tel-01288136 , version 1 (14-03-2016)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01288136 , version 1

Citer

Marie-Joëlle Cossi. Charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) à Cotonou (Bénin) : études originales sur l'épidémiologie, les connaissances, les expériences de la maladie et l'itinéraire thérapeutique des survivants d'AVC. Sciences du Vivant [q-bio]. Ecole Doctorale n°523 Gay Lussac "Sciences pour l'Environnement", 2012. Français. ⟨NNT : 2012LIMO310A⟩. ⟨tel-01288136⟩
1040 Consultations
5415 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More